SÖDERGRAN (E.)

SÖDERGRAN (E.)
SÖDERGRAN (E.)

SÖDERGRAN EDITH (1892-1923)

On s’accorde à dire qu’Edith Södergran fut le «Rimbaud du Nord», l’apôtre du modernisme scandinave. Cette Finno-Suédoise morte de tuberculose à trente et un ans traversa le ciel de Finlande comme un météore; elle révolutionna, en six ans, le lyrisme nordique en cinq minces recueils: Poèmes (Dikter , 1916), Le Pays qui n’existe pas (Landet som icke är , 1920), La Lyre de septembre (September -lyran , 1918), L’Autel de roses (Rosenaltaret , 1919) et L’Ombre de l’avenir (Framtidens skugga , 1920). Ayant tout découvert comme par grâce, indépendamment de toute école mais au prix de lectures désordonnées, puis, n’ayant pu épuiser en poésie sa rage d’absolu, elle choisit finalement et simultanément de se taire et de se convertir au catholicisme.

Il en va d’elle en littérature comme de ces phénomènes après lesquels rien ne peut plus être comme avant: les poètes du Nord dans leur ensemble ont reconnu à l’envi leur dette; elle leur a donné les clefs du nouveau royaume et P. Lagerkvist, A. Lundkvist, G. Ekelöf, H. Martinson, entre autres, l’ont avoué. Et le plus remarquable est que l’on en chercherait vainement l’explication dans une étude d’influence. Son génie est spontané, ingénument iconoclaste — il est toujours difficile de briser le carcan de la tradition, formelle surtout, dans le Nord — et superbement vainqueur.

Nulle étiquette ne la définit: romantique par définition à cause du milieu propice aux rêveries échevelées, symboliste par rencontre à mesure que son imagination visionnaire cherche des images susceptibles d’épuiser la richesse fantasque de sa fantaisie, baroque avant tout parce que le mouvement et la vie fascinaient cette condamnée à mort en sursis provisoire et que les règles de facture gênaient cette fougueuse, elle apparaît finalement, comme tant d’autres enfants de cette fin de siècle, pèlerin de l’absolu qui tente de faire dire au poème l’immense désaccord que dictait à une sensibilité exacerbée l’inadéquation navrante entre une réalité sordide et limitée et un rêve de beauté démesurée, astrale et divine. Elle a voulu faire dire à sa poésie ce refus généralisé d’une vie qui ne voulait pas d’elle en même temps que ce besoin irrépressible d’un univers de grandeur somptueuse, de force vive, de beauté solaire, d’amour parfait. Quête bien connue qui ne peut guère mener qu’au silence mystique ou au vide étincelant de la mort. Mais quête exemplaire pour un esprit du Nord, tiraillé comme par nature entre ces deux pôles, et qui justifie que l’écho de cette voix pitoyable mais véridique se répercute d’œuvre en œuvre depuis plus de cinquante ans en Scandinavie — sinon ailleurs.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Södergran — Södergran,   Edith Irene, finnische Lyrikerin schwedischer Sprache, * Sankt Petersburg 4. 4. 1892, ✝ Raivola (heute Roschtschino, bei Sankt Petersburg) 24. 6. 1923; die metrisch freien, reimlosen Gedichte (»Dikter«, 1916) der schon 1908 an… …   Universal-Lexikon

  • Södergran — Edith Södergran circa 1918. Edith Irene Södergran, (* 4. April 1892 in Sankt Petersburg; † 24. Juni 1923 in Raivola/Karelien), war eine finnlandschwedische Dichterin und Schriftstellerin. Edith Södergran gilt als Begründerin des …   Deutsch Wikipedia

  • Sodergran, Edith — (1892 1923)    A Finland Swedish poet, Sodergran had a short life that is exceptional not only for its events, but largely because those events provided her with experiences that were expressed with remarkable emotional intensity in her poetry.… …   Historical Dictionary of Scandinavian Literature and Theater

  • Södergran, Edith — ▪ Swedish Finnish poet born April 4, 1892, St. Petersburg, Russia died June 24, 1923, Raivola, Fin.       Swedish Finnish poet whose expressionistic work influenced a generation of Finnish and Swedish writers.       Her family moved to Finnish… …   Universalium

  • Södergran, Edith —    см. Сёдергран, Эдит …   Энциклопедический словарь экспрессионизма

  • Edith Södergran — circa 1918. Edith Irene Södergran (* 4. April 1892 in Sankt Petersburg; † 24. Juni 1923 in Raivola/Karelien) war eine finnlandschwedische Dichterin und Schriftstellerin. Edith Södergran gilt als Begründerin des finnlandschw …   Deutsch Wikipedia

  • Edith Södergran — Saltar a navegación, búsqueda Edith Södergran Edith Södergran circa 1918 Nombre Edith Irene Södergran …   Wikipedia Español

  • Edith Södergran — Edith Irene Södergran (April 4, 1892 June 24, 1923) was a Finland Swedish poet. Södergran was born in St Petersburg on April 4, 1892, the daughter of Matts and Helena Södergran. When Edith was a few months old, the family bought a summer home in… …   Wikipedia

  • Edith Sodergran — Edith Södergran Edith Södergran Photographie d’Edith Södergran, vers 1918. Naissance 4 avril 1892 Saint Pétersbourg …   Wikipédia en Français

  • Edith Södergran — Photographie d’Edith Södergran, vers 1918. Naissance 4 avril 1892 Saint Pétersbourg …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”